Skip to main content

S’informer sans Meta et Google: un enjeu de cohésion sociale

12 octobre 2023
par Jean-Samuel Plante

Dans un monde où Meta (anciennement Facebook) et Google dominent l’accès à l’information, il est crucial de se rappeler qu’il existe d’autres moyens de rester informé. Le blocage récent des nouvelles par Meta au Canada, en réponse à la Loi C-18, a mis en lumière la fragilité de notre écosystème médiatique. 

Selon un article de La Presse, 70% des 18-34 ans consultent Facebook et Instagram chaque jour pour suivre l’actualité alors que ceux-ci n’ont plus accès aux médias traditionnels. Qu’en est-il de la cohésion sociale et de la qualité de l’information?


Cohésion sociale et information de qualité

La cohésion sociale est mise à mal lorsque l’accès à une information de qualité est limité ou biaisé. Les médias sociaux, bien que pratiques, ne sont pas toujours les meilleures sources d’information. Ils sont souvent le théâtre de fausses nouvelles et de désinformation. Sans une variété de sources fiables, il devient difficile de bâtir des projets de société solides et inclusifs. 


Les alternatives à Meta et Google Actualités

Il existe des alternatives à Meta et Google pour s’informer. Il y a, par contre, un piège. Pour éviter de tomber dans les bulles d’isolement que nous proposaient les algorithmes, il faut s’abonner à plusieurs sources diversifiées qui vont nous permettre d’obtenir une vue d’ensemble des faits, des opinions et des impacts de l’actualité. J’aime dire que je lis autant Richard Martineau, Rima Elkouri et Gérald Fillion.

Flux RSS

Les flux RSS sont un excellent moyen de suivre plusieurs sources d’information en un seul endroit. Des plateformes comme Feedly permettent de s’abonner à différents flux et de les organiser selon ses centres d’intérêt. Recherchez l’icône qui ressemble à un symbole de Wi-Fi penché pour obtenir le lien vers les flux.

Infolettres

Les infolettres, ou newsletters, sont une autre option. Des médias comme Le Devoir ou La Presse offrent des résumés quotidiens ou hebdomadaires directement dans votre boîte de réception. Vous pouvez souvent choisir sur quel sujet et à quelle fréquence vous voulez les recevoir.

Applications médiatiques

Les applications de médias, comme celle de La Presse, du Journal de Montréal, du Devoir ou de Radio-Canada, sont également une alternative. Elles offrent souvent des fonctionnalités supplémentaires, comme des alertes en temps réel ou du contenu vidéo. 

Agrégateurs d’Apple News

Pour les utilisateurs d’Apple, l’agrégateur Apple News offre une grande variété de sources avec des contenus locaux adaptés. Cependant, il est important de noter que la plupart des articles sont payants. Les articles des pages d’accueil sont sélectionnés en grande par des éditeurs locaux.

Les enjeux éthiques de X (Twitter)

Twitter est une autre source populaire d’information, mais elle n’est pas sans ses enjeux éthiques. La plateforme a été critiquée pour sa gestion laxiste des discours haineux et de la désinformation. Il s’agit probablement de la meilleure alternative à condition d’utiliser l’onglet Abonnement qui va limiter le contenu aux sources que vous choisissez. Encore une fois, votre sélection de sources diversifiées et crédibles va vous permettre d’obtenir de l’information de qualité. 


S’informer est un acte citoyen. Dans un contexte où les géants du web monopolisent l’accès à l’information, il est de notre responsabilité de diversifier nos sources. Cela est non seulement bénéfique pour notre propre éducation, mais c’est aussi crucial pour la cohésion sociale et la santé de notre démocratie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *