COVID-19: Qui pilote l’avion canadien?

15/03/2020
par Steve Flanagan

Depuis le début de cette crise, le gouvernement Legault reçoit sa part d’éloges sur sa gestion de la COVID-19. En quatre sorties publiques journalières, avec la mise en place de mesures claires et concises, François Legault a réussi à créer un environnement social et politique favorable à la lutte à la propagation de la COVID-19.

Et ce, malgré une gradation quotidienne de moyens souvent contraignants.

Alors qu’en des temps plus normaux, une administration se serait fait reprocher ces mesures astreignantes, le premier ministre François Legault, assisté du directeur de la santé publique, le docteur Horacio Arruda, a su convaincre l’ensemble de la population du Québec que chacun devait faire sa part, malgré le fait que tous savent que les prochaines semaines et sans doute, les prochains mois, seront difficiles.

Mieux, il a réussi à inclure tous les citoyennes et les citoyens dans ce combat visant à arrêter la propagation du virus et à aplanir la courbe et à faire de tous, les membres d’une seule et même équipe. Il n’y a qu’à voir sur les médias sociaux les messages de simples citoyens qui veulent collaborer pour aider.

À l’opposé, durant la même période, le premier ministre canadien Justin Trudeau n’a fait qu’une seule sortie.

Avec à la clé, un seul message, flou : « votre gouvernement sera là pour vous ».

On peut comprendre le premier ministre Trudeau d’être plus réservé, en raison de la situation de sa conjointe. Mais reste qu’il n’est pas dans l’incapacité d’agir. Le pays attend. Il attend qu’un pilote prenne les commandes, lui ou un (ou une) autre. Plusieurs ministres importants ont prouvé par le passé leur grande valeur. Ils peuvent donc agir au nom du premier ministre.

Lors d’une crise, on s’attend avant tout des plus hautes autorités à des déclarations responsables et surtout, à du leadership.

On s’attend comme citoyen, comme entrepreneur, comme organisation à une communication claire, concise et à de la transparence. Et surtout, à ce que l’on nous dise où va-t-on? Dans quelle direction « l’équipe » doit-elle aller?

À Québec, ça ne peut être plus clair. À Ottawa? C’est flou.

La perception (ce qui on le sait que trop, est souvent pour bien des gens la vérité) est qu’avec l’équipe Québec, nous voulons nous battre contre la propagation de la COVID-19, nonobstant l’inertie du fédéral.

Encore aujourd’hui, alors que nous sommes au début d’une longue marche qui durera des semaines et sans doute des mois, nous sommes tous une équipe derrière l’administration de François Legault… en attente de gestes concrets du fédéral. Et le plus tôt sera le mieux.

Comment

  • Depuis toutes ces crises, Autochtones et Coronavirus, je demande ce que fait au Fédéral, les 2 partis de l’Opposition, Bloc et Parti Conservateur, qui sont à deux majoritaire, qu’attend-t-on pour aller chez le Gouverneur Général du Canada, afin de déposer une demande de non confiance envers Justin Trudeau. Tout le Québec voit bien qu’il est très incompétent à gérer quelque crise que se soit. Il est paralyser devant ces évènements majeurs qui continueront a faire des centaines de morts. Il est urgent que les 2 partis de l’Opposition, qui sont à MAJORITAIRES prennent la direction d’un pays qui s’en va vers sa perte en santé et en économie…….. Vite çà presse !

Laisser un commentaire

Copyright © Flanagan Relations Publiques - Politique de confidentialité