COVID-19: Il y a un pilote dans l’avion. Vraiment.

Le premier ministre François Legault accompagné des ministres Marguerite Blais et Danielle McCann et du directeur de la santé publique, le docteur Horacio Arruda.

La machine s’est mise en branle. Les autorités publiques du Québec ont pris au sérieux les défis liés à la distanciation sociale et elles ont réagi au quart de tour face à la menace que représente la COVID-19, le but étant à terme de limiter au maximum la propagation du virus.

Alors qu’il y a quelques semaines encore, nous étions nombreux à sourire face aux difficultés que connaissaient les quelques pays aux prises avec la COVID-19, il faut féliciter le gouvernement du Québec d’avoir mis en place un contexte favorable à la mise en place de mesures, dont certaines plus contraignantes que d’autres.

Sans trop de surprise, le message passe très bien auprès des citoyens et de la société civile, car le gouvernement du Québec a très bien compris que l’implication de tous était garante du succès de toute l’opération.

Les Québécois ont très bien saisi que la prise en charge de toutes les mesures déployées par l’administration relevait du plus haut niveau.

En gestion de crise, il faut savoir qu’un des facteurs qui contribue à l’anxiété, la crainte et à l’incertitude est la peur de l’inconnu. Or, à regarder le gouvernement de monsieur Legault prendre des décisions, aussi difficiles soient-elles, et en les appliquant, on leur donne un sens.

Après quelques hésitations, les représentants du gouvernement fédéral, le premier ministre Trudeau en tête, ont eu aussi embarqué dans un train en marche. Mais ils auront fort à faire pour regagner la crédibilité du public et du monde des affaires.

Dorénavant, il faudra s’y faire, c’est à chaque jour que nous verrons le premier ministre François Legault, assisté d’autres ministres et du directeur de la santé publique du Québec monsieur Arruda, défiler devant le petit écran afin de nous informer des derniers développements. Il reprend ainsi à son compte la même méthode de communication que Lucien Bouchard et André Caillé avaient adoptée lors de la grande crise du verglas.

Il faudra s’attendre aussi à ces points de presse quotidiens de la part du fédéral.

Responsabilités et leadership.

Retenez bien ces deux mots.

Ce sont ceux-ci qui définiront les autorités publiques canadiennes et québécoises au cours des prochaines semaines.

Déjà, on peut dire que du côté de Québec, c’est quasiment un sans-faute, nonobstant les ratés du système 811.

Il y a un pilote dans l’avion.

Toutes les mesures prises par le gouvernement du Québec vont dans le sens de la science… et du gros bon sens. Ce ne sera pas facile, des sacrifices sont et seront demandés à la société civile au cours des prochaines semaines, mais reste que l’humanité transparaît dans ces points de presse.

Du côté d’Ottawa, le pilote-lui, bien qu’aux commandes de l’État canadien, est en isolement. On s’attend toutefois à plus de lui. Particulièrement face à l’aide que demanderont travailleurs et petits entrepreneurs. À suivre.

Mais qu’en est-il du citoyen? Permettons-nous de citer Josée Legault dans un texte publié le 13 mars dans le Journal: « l’autoresponsabilisation des citoyens dans leurs propres comportements est une autre clé essentielle dans ce combat ».

Avant tout, ne pas succomber à la panique. Que certaines personnes souffrent d’anxiété, cela est tout à fait normal. Mais il convient de rester calme. Les gestes que vous poserez au cours des prochaines journées peuvent faire toute la différence entre un système de santé engorgé, qui ne pourra répondre à toute les urgences et un système de santé capable d’absorber sans trop de problèmes les demandes qui seront vraisemblablement importantes.

Soyez des leaders dans votre famille et au travail. Souvenez-vous que c’est le manque de simples bonnes pratiques qui est la cause première de la propagation du virus. Et parmi ces pratiques, le lavage régulier des mains avec du savon. Celle-ci sera au cœur de la victoire des autorités sur la COVID-19. Cette simple habitude combinée aux demandes des autorités de faire preuve d’une saine distanciation sociale nous permettra de passer au travers de la crise.

Commentaires (4)

Laisser un commentaire

Copyright © Flanagan Relations Publiques - Politique de confidentialité