Gestion de crise : Le SPVM et le choc des cultures

Les révélations troublantes du quotidien La Presse voulant que le téléphone portable du journaliste Patrick Lagacé avait été mis sous surveillance pendant des mois, dans le cadre d’une enquête du SPVM contre l’un de ses enquêteurs, ont provoqué de vives réactions convergeant toutes vers la protection des sources journalistes et de la protection de la vie privée. L’indignation s’est généralisée bien au-delà des limites du territoire de la ville de Montréal ayant même son écho un peu partout dans le monde.

Lire la suite

Espionnage d’un journaliste : Le SPVM rate son entrée en scène

Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM)  a reconnu avoir placé sous surveillance le téléphone mobile du journaliste Patrick Lagacé afin de connaitre l’identité de ses interlocuteurs. Cette « mesure exceptionnelle » a été prise dans le cadre d’une « situation exceptionnelle » selon le chef du SPVM alors que sa section des Enquêtes Spéciales visait des enquêteurs spécialistes des gangs de rue et du trafic de drogue. C’est donc dans le cadre de cette enquête nommée « Projet Escouade » que le SPVM a demandé et obtenu au moins 24 mandats de surveillance concernant le téléphone du journaliste de La Presse.

Lire la suite

Mesures d’urgence dans les municipalités : Un élément négligé !

Malgré tous les efforts investis par les municipalités du Québec à planifier leurs mesures d’urgence en cas de sinistre ou d’évènement majeur, la communication auprès de l’ensemble des parties prenantes demeure un élément négligé. Pourtant la gestion des communications en situation d’urgence est l’un des éléments-clés de la réponse à un évènement. Outre l’impact sur la perception des publics, un mauvais message peut empêcher ou retarder la mise en place d’actions correctrices.

Lire la suite

Attention Eugenie !

Le plus important tournoi de tennis au Canada, la Coupe Rogers, débute demain à Montréal (tournoi féminin) et à Toronto (tournoi masculin) que déjà la meilleure joueuse canadienne, Eugenie Bouchard suscite la controverse dans une partie de la presse francophone au Québec. Mardi dernier, peu après sa défaite au premier tour au Citi Open de Washington, Eugenie Bouchard a déclaré lors de son point de presse qu’elle devrait peut-être demeurer dans la capitale américaine pour éviter la folie montréalaise entourant sa participation (traduction libre). Elle a glissé au passage – avec humour – qu’elle pourrait en profiter pour visiter quelques musées. Elle répondait ainsi à la question d’un journaliste qui lui demandait comment elle envisageait sa participation à la Coupe Rogers à Montréal alors qu’elle n’avait pas connu de succès lors de son dernier passage en 2014. Eugenie Bouchard avait alors perdu son match de 1er tour face à l’américaine Shelby Rogers, une joueuse nettement moins bien classée à l’époque que la montréalaise.

Lire la suite

Communication crise : de la relation à la légitimité

La communication de crise est une affaire sérieuse et ne peut se résumer et s’évaluer qu’à la gestion de la couverture médiatique.  Didier Heiderich et Myriam Delouvrier publient pour l’Observatoire international des crises cet article qui met l’emphase sur la « relation » entre une organisation et ses publics « dans le respect des publics et des lois ». Nous sommes loin de la gestion traditionnelle et révolue des médias dans un mode « d’urgence » réalisée par des « spin doctors » icônes d’une autre époque. Pour Heiderich et Delouvrier « c’est dans la relation, la dignité, le respect, et en final, dans la capacité à gagner la confiance des publics » que les stratégies de communication seront gagnantes.

Lire la suite